Archive pour avril 2008

Moscow metro: user experience

Mardi 29 avril 2008

The metropolitan system of my native city, Moscow, was probably my first ‘good user experience’ when growing up. In a country not particularly famous for optimal user friendliness or consumer care, the Moscow metro is until today an example of a truly well-conceived user experience. It is built to last and the quality, as always, is in the details.

First, the Moscow metro is the most beautiful of them all, but this is well-known fact. There are not two stations alike, each has its own character. This is not only beautiful, it helps recognize the stations in a glance. The metro is build for the centuries to come, in marble and granite, decorated with golden mosaics, statues and chandeliers. Moscow metro is impeccably clean. Entering a station, especially in the center, is like entering an underground palace.

The metro plan is clever: it has the shape of a spider. Coloured lines cross a circle. This means that to change you either go to the closest intersection with another line, as all ways lead to the downtown, or get off at the circle and take a shortcut. It is an extremely comprehensive system.

When you arrive at a station, a voice in the train informs you about its name (which is the case in Paris only on one line. In Paris you have to pay attention to the name written on the wall). The tone of voice is nowadays friendlier than it was in Soviet times. The same voice kindly says ‘Attention, doors are closing’ and the name of the next station. Besides, on the stations walls there is a representation of the line you are on, showing all the cross-overs and all the stations of the connected lines. This is an extremely helpful feature.

In general, it is impossible to loose yourself in that system, because the information is abundant. Considering the huge distances in Moscow and how many people take the metro every day, it is a comforting user experience. Unless, of course, you cannot read Russian. Then you’d better start learning it.

L’icone qui évolue au fil du temps

Vendredi 25 avril 2008

A tous ceux qui utilise la corbeille comme un dossier temporaire :





Pensez à la vider de temps en temps ;-)


Via Petitinvention.

Tame : concept d’objet de convergence

Mercredi 23 avril 2008

Répondre aux nombreuses sollicitations de son mobile, ses mails, ou de sa messagerie instantanée dans toute les situations (travail, rendez-vous, au volant, etc.) est loin d’être toujours quelque chose d’évident. Pour palier à ce besoin grandissant de toujours vouloir garder le contact ; et ne pas être distrait ou dérangé aux moments inopportuns ; le cabinet de consulting en développement de nouveaux produits Kaleidoscope propose un concept nommé « Tame » (« dompter » en français).


Tame


L’objet se présente sous forme de cube, auquel l’utilisateur peut attribuer un message personnalisé à chacune des 6 faces. Dépourvu de bouton ou de clavier, « Tame » se configure entièrement via une interface web. Il suffit ensuite d’activer « Tame » et de positionner la face correspondant au message que vous souhaitez diffuser vers le haut. Grâce à sa liaison bluetooth (qui le relie à votre iphone qui bien évidemment est toujours connecté au net :-) , il se chargera de mettre a jour votre statut sur l’ensemble des moyens de communication que vous utilisez (msn, facebook, mails, mobile, etc.).


Fini donc les interruptions intempestives au volant ou au travail, vous allez pouvoir travailler efficacement et être à la fois plus prudent en conduisant.


JotYou : La messagerie devient géolocalisée !

Jeudi 10 avril 2008

Le concept de la messagerie développé par JotYou est simple : vous envoyez un message à un ami sur son mobile, qu’il ne recevra que s’il passe à un endroit prédéfini par vous-même. Vous pouvez également fixer une date d’expiration à votre message.


JotYou


Quand il arrive à l’emplacement que vous avez spécifié, JotYou l’alerte de la réception du message. Je vois dans ce nouveau service, une utilisation intéressante du sms. Contrairement à un média localisé qui repose bien souvent sur une communauté et qui nécessite sa consultation pour obtenir de l’information, ici, l’information vient directement à vous et émane de vos connaissances sur un endroit bien précis. Ce que j’apprécie particulièrement c’est la possibilité de partager une info localisée, de confiance, bien plus facilement… Ne vous est-il jamais arrivé de trouver un endroit sympa (un bar, un parc, etc.), de vouloir le partager autour de vous, mais de l’oublier… Je vois dans ce service, qui pourrait être pousser encore plus loin avec un système simple de localisation (gps, gsm), une façon d’archiver pour soi-même et partager ses découvertes au quotidien de manière instantanée…

Sensiphere : le tactile hémisphèrique

Jeudi 10 avril 2008

Mené par deux étudiants de l’université de sciences appliquées d’Augsbourg, Sensisphère est une interface innovante qui allie un écran hémisphérique d’un mètre de diamètre à une interface tactile.


Sensisphere


L’écran utilise notamment sa forme pour faciliter la navigation de google earth à travers une gestuelle qui nous est tous un peu familière. En effet, qui n’a jamais manipulé un globe dans son enfance… La vidéo nous montre également une utilisation comme un jukebox, ou encore la navigation dans ce qui semble être une structure hypertexte…


What’s in a date?

Vendredi 4 avril 2008

Sometimes search results are like bread buns – they’d better be fresh. Or, as we are in Paris, like French baguette: it should be baked just before you enter the bakery.

One feature I always liked about YouTube is that you can sort your search results by date. This way you can easily see what sort of totally useless stuff has been dumped recently about a particular subject. This useful feature has known some metamorphosis in the past year. First, it was inside a drop-down menu, which I didn’t like but couldn’t get around. Then, for just a short period, it had disappeared somewhere, to quickly come back on the highest level, as a simple link, right next to ‘Relevance’.I don’t know how they do design at YouTube, but here is an example of a design team who somehow listened to the users and deduced a choice list (drop-down) to two basic items: relevance and date. Probably this is what people use most. And they offered it in a more direct way because nobody likes drop-down menus.

The ‘sort by date’ link is something I still want in Google. How often do I search and then jump into the first three-four results, only to discover later that the answer to my question was from 1999. Of course, for some questions this doesn’t matter. But for most questions the age of the information is very relevant.

To bypass this problem on Google and get, so to say, the freshest baguette, you need to go into Advanced Search and that is where strange things start happening. In the google.com Advanced Search the field ‘date’ is hidden behind ‘Date, usage rights, numeric range, and more’ group, which you have to expand to use it. On google.fr, however, the date field is the 5th in the form, directly at hand.

Do French people search more often by date? Were they complaining to Google about this? Was the English population of the planet willing to content itself with yesterday’s baguette?

Why have this difference? Google knows.

Les « Finders » de demain ?

Mercredi 2 avril 2008

Sur son blog « Petitinvention », que je vous invite vivement à découvrir, le designer Mac Funamizu poste un billet dans lequel il pousse la métaphore du dossier encore un peu plus loin. Simple mais efficace !


Folder


Autre proposition, fonctionnelle ici ; l’utilisation de la 3D pour naviguer dans une arborescence de dossiers et de fichiers. Pour l’essayer c’est ici!


3Dbrowser


Si naviguer sur les deux premiers niveaux s’avère plutôt agréable, le système atteint vite ses limites en cas d’arborescence compliquée et cela malgré l’utilisation de la profondeur de champs. L’expérience n’en reste pas moins intéressante.