Archive pour juin 2008

Design, un débat éternel…

Mercredi 25 juin 2008

S’il est bien un débat qui agite à longueur de temps les designers, c’est bien celui de la place de ce métier, de cette discipline dans le champ de bataille de l’économie. Telle la question de l’inné ou de l’acquis, chaque designer se pose régulièrement la question de savoir si son travail est ou non intéressant pour la société.

Le questionnement est utile car le design est à juste titre une activité qui se doit d’avoir du sens pour autrui comme pour son propre créateur, mais face à un monde changeant et en plein bouleversement, a-t-il encore une place ?

2 articles, issus de personnalités importantes du design en France viennent s’opposer sur la scène de ce grand débat.

L’un « Entrepreneurs, il est temps de redécouvrir le design ! » tente de redéfinir ce métier au delà de ce que les médias veulent bien nous en faire voir. Pour Alain Cadix et l’International Council of Societies of Industrial Design, de design (industriel/produit) doit être « le principal levier d’humanisation innovante des technologies ». Autant dire notre avenir, rien moins…

L’autre « Le design est passé de mode » y voit déjà sa fin car submergé par le marketing, le design ne serait plus qu’un faire valoir, un joli packaging pour un monde manufacturé. Alain Boutigny se désole de voir le designer comme un simple ouvrier qui n’aurait vraisemblablement que la révolution prolétaire comme seule issue…

J’ai personnellement une plus grande attirance pour l’argumentation du premier, car au delà d’une orientation plus optimiste, je crois qu’elle correspond plus à la direction que prend la société toute entière, et par conséquent nos métiers : se consacrer à l’homme, être « user oriented/centric ».

Si je mettais ma modestie de côté, j’irais presque à dire que Didier Lombard abonde dans mon sens dans son dernier livre « Le village numérique mondial : La deuxième vie des réseaux » (éditions Odile Jacob) où tout son argumentaire sur sa vision de l’avenir porte sur l’attention à porter aux utilisateurs, plus qu’aux technologies :

« L’appropriation par les utilisateurs de ces technologies (l’apparition du numérique, la constitution de l’Internet et l’émergence de la téléphonie mobile), aidée par les mouvements de convergence, de simplification et même de design, est alors parvenue à un point où les réseaux physiques se sont effacés – en apparence seulement – au profit des réseaux humains. De l’espace des technologies, les utilisateurs se sont véritablement transportés dans l’espace des usages, dont ils jouissent chaque jour un peu plus et imaginent avec empressement l’avenir. »

A chacun d’entre nous « designers » d’apporter sa pierre à l’édifice, de construire et croire en son propre paradigme d’un design pour demain, que nous ébauchons dès aujourd’hui…

Documenting the Earth

Mercredi 18 juin 2008

A couple of days ago, while walking through Montmartre, I was thinking: wouldn’t be nice to take pictures of all the places we think are beautiful and put them on one big map, recreating the whole Earth by our photographs… well, it is already done. When you think you have an original idea, it turns out that you just have ‘sniffed’ it in the air.
Do you know Panoramio? It looks like Flickr, but its main function is to show you this big Earth map with all the photos put on it by the users. It is impressively fast and impressively complete, especially when it comes to popular places like Montmartre. What possible use could we make of it? Well, you could plan your holiday trip, but it might take some surprise element out of it or raise unrealistic expectations. You could take a nostalgic after-tour. What else? Nothing really.
Since the invention of the digital camera we have been documenting our world in an endless stream of images. Somebody thought of connecting them to places and Google came with a map. Like so many new web ‘services’, in which we connect things to one another (friends to pictures, pictures to friends, messages to places etc.) Panoramio is wonderfully useless. It is delightful. You can talk a walk on Montmartre during your lunch break or instead have a look at the sea beaches of, say, Sicily. Or at how your place of birth, left a long time ago, looks nowadays.
Something at once touching and purposeless is art.

Les modes d’emploi Ikea

Mercredi 18 juin 2008

Les modes d’emploi Ikea, il parait que c’est toujours très bien fait… Enfin surement pas pour tout le monde apparemment (me voila rassurer) , voici un détournement plutôt sympathique en 15 étapes.

via MikeSacks

What you find is what you see

Lundi 16 juin 2008

A while ago I wrote a post on different search engines and different ways to represent search results, different being non-Google. Here is another fine example, using the currently-very-in-vogue Coverflow visualisation: Searchme. You can browse through the visuals of the websites without clicking on them and returning to the results list: at least one click less per result and a much better overview!

The speed and fluency of the images are quite impressive. Besides, the search key word is indicated on each page.

iPhone3G : Disponible dès maintenant

Jeudi 12 juin 2008

Si comme certain à l’agence, vous ne pouvez pas attendre le 11 Juillet, voici de quoi patienter un peu!!!

Pour peu que vous fassiez attention au papier et à la colle que vous utilisez, il sera encore plus « green attitude » que le vrai :-)

iPhone 3G

via Bigchief

Paper from trees, trees from pixels

Mercredi 4 juin 2008

An example of a beautifully done website with an environmental cause and a poetic design: Ecotonoha by NEC. Open the page and watch the lovely tree grow leaves from the messages left that day by previous visitors. Explore the tree by zooming in and browsing the brunches, watching the elegant animation, then attach your own leaf by adding whatever message you feel like. Don’t forget to visit the archive and enjoy the subtleties of its visual design.
Depending on the number of messages left on the tree, NEC will plant a matching number of tree seeds – more details here.
www.ecotonoha.com

Blog sur le design d’interaction et les facteurs humains

Mardi 3 juin 2008

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont que peu de temps à consacrer à la lecture des blogs et qui préfèrent lire en Français, l’excellent blog « Pasta&Vinegar » passe en Français et en mode synthétique à l’adresse suivante : 41teraction.


Personnellement, j’apprécie ce blog pour son approche du design d’interaction qui propose le plus souvent une vision « out of the box » (avec un certain recul ou un certain décalage).