Interfaces et vie quotidienne (Partie 1)

Les interfaces s’invitent dans tous les domaines de notre vie quotidienne et se passent de plus en plus du support « PC ». On commence à les voir apparaître sur certains réfrigérateurs haut de gamme, dans les Mac Donalds (pour passer soi-même commande) ou dans les petits supermarchés (pour enregistrer et payer son panier pour les petits montants).


Ainsi, l’ordinateur devient « invisible », au sens où il se « fond » dans l’objet. Cela permet en général d’ailleurs de focaliser l’interface sur des scénarios d’utilisation plus simples et mieux cadrés (un des facteurs clés dans la réalisation d’interface simple à utiliser).


Dernier exemple en date, le « MUG » (tasse à café version anglo-saxonne) qui vous présentent au choix vos emails, la méteo, le trafic, les cours de la bourse, ou vos BD préférées.
MUG_yuno.jpg
Personnellement, j’apprécie beaucoup ce type d’initiative qui m’évite d’allumer mon ordinateur le matin avant de partir travailler. En effet, n’allumant pas la télévision le matin, je vérifie toujours la météo, le trafic, etc. sur mon ordinateur, et depuis peu j’utilise mon Iphone pour cette petite routine du matin). C’est finalement très plaisant de pouvoir éviter d’avoir à interagir avec un souris et un clavier. Ce « MUG » correspond finalement à la version la plus aboutie de la routine matinale à la recherche d’informations pratiques.
Il pourrait, en outre, à terme nous présenter nos flux RSS préférés, comme ce réveil.
reveilRSS.jpg

Les commentaires sont fermés.