Les enfants ré-inventent les médias

Je relaye aujourd’hui un article de Libé qui me parait particulièrement intéressant (comme la majorité des article de Libé, cela va sans dire).

Deux étudiants en Master viennent de faire paraitre quelques résultats sur une étude qu’ils ont mené auprès d’élèves de CM2 et qui portait sur la thématique suivante : Pour vous, qu’en sera-t-il de la production, la distribution et la diffusion des médias en 2028 ?.
Et les lettres/rédactions des enfants que l’on peut consulter sur Flickr, sont assez intéressantes à plus d’un titre.

Le premier est le vocabulaire employé : étonnamment, il est assez évolué, digne d’un magasine d’informatique de 2008 et présente parfois au détour de phrases simples des concepts que nous tentons encore d’expliquer au plus grand nombre comme le « numérique »,
Le second est le fond : tous parient sur la disparition du papier et surtout des supports de diffusion que sont les « banales » télévisions et autres journaux du XXe siècle. Ils imaginent que tout objet, toute surface peut devenir support de diffusion. Certains parlent d’écologie (moins de papier = plus d’arbres), d’autres de la bonne information au bon moment…

Ces enfants voient donc bien l’avenir, mais finalement un avenir assez proche. Pas 20 ans, mais peut être à peine 5.
En « conclusion », cela m’amène à penser que ces enfants sont bien dans leur temps, dans le sens où ils ont compris – peut-être est-ce la première génération – ce que la révolution numérique allait apporter dans notre quotidien.
Avis donc aux grands médias : aucun ne parle de CD, très peu de l’objet TV, et encore moins du journal papier. Ne nous étonnons pas alors (comme les grandes majors continuent à le faire) à ce que toute cette industrie, qui subit depuis 10 ans de multiples revers, soit encore bouleversée dans les prochaines années…

La science fiction « des adultes » est là pour nous faire rêver, les enfants de CM2 sont là pour nous dire ce qu’il voudront… dès demain.

mediascm2.jpg

Les commentaires sont fermés.