Vénérable Pong

Voici un jeu vidéo, que dis-je un mythe, qui semble inépuisable, et cela depuis 1972…


Considéré comme le premier grand jeu vidéo, il marqua le lancement d’une nouvelle industrie du divertissement. D’abord conçu comme une borne d’arcade commercialisée par Atari, il fut ensuite adapté pour être joué sur un écran de télévision classique et acquis ainsi son titre de premier jeux vidéo grand public.


Pong : The original


Mais bien plus qu’un jeu vidéo Pong a su devenir un véritable mythe à l’origine de nombreuses productions notamment artistiques, mais pas seulement. Il n’y a ma connaissance aucun autre jeu vidéo qui puisse se vanter de cela. Le scénario, aussi simple soit-il, du jeu de tennis noir et blanc semble pouvoir être transposer dans de très nombreux contextes sans pour autant perdre son essence. Est-ce cette simplicité qui lui a permis de survivre à travers les différentes époques ?


L’exposition « Pong Mythos » réalisée en 2006 par le Computer Spiel Museum de Berlin lui était totalement dédiée en illustrant l’utilisation du mythe Pong dans différent domaines… aussi bien à travers l’art, le jeu, que la science. Aujourd’hui encore, l’exposition « Design and the Elastic Mind » consacrée à l’innovation technologique par le design, actuellement au MoMa a New-York, présente deux projets directement inspiré du célèbre jeu : PainStation et Pong Table.


Pong Table


Une chose est sure, Pong n’a pas fini de faire des bébés !!!


Atari 1972
Publicité Atari : Since 1972

Quelques détournements intéressants de Pong :
Blinkenlights Pong : jeu sur la façade de l’immeuble en utilisant votre téléphone portable
De Pong Game : jeu sur immeuble avec utilisation de l’architecture du batiment comme obstacles et limites
Sonic Body Pong : détournement ou la balle devient sonore
The pong clock : pong détourner en horloge
Publicité American Express : Andy Roddick affronte Pong

Les commentaires sont fermés.