Wizkid, Entre robot et ordinateur, une nouvelle interaction homme machine

Le concept Wizkid a été développé par Frederic Kaplan, ancien ingénieur chez Sony qui a notamment travailler sur le célèbre robot de loisir Aibo, et Martino d’Esposito, designer de meubles et d’objets pour des marques comme Ligne Roset ou Cina. Wizkid a reçu le soutien du laboratoire EPFL+ECAL Lab. Ce nouveau laboratoire a été créé entre l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et l’Ecole cantonale d’art de Lausanne et vise a rapprocher ingénierie, design (numérique et produit) et architecture.


Wizkid a pour objectif de simplifier l’interaction entre l’utilisateur et l’ordinateur. Ici pas de souris, pas de clavier, ni d’écran tactile multitouch! Pour entrer en interaction avec lui, regardez-le, ensuite cela se joue uniquement par de simples gestes. Bien qu’il ne parle pas, Wizkid capte ces gestes grace à sa camera et réagit donc en conséquence. Son interface est le résultat d’une étude menée par Clément Gault, designer numérique diplomé de l’Ecole de Design Nantes Atlantique et doctorant sur le design et les interfaces tangibles. Baptisée « Halo », elle renvoie l’image de l’utilisateur comme dans un miroir, entouré d’un certain nombre d’applications et de widgets . Il peut alors manipuler l’interface par une gestuelle très naturelle comme par exemple lui montrer un album cd pour le lancer.





Wizkid est une belle illustration du rôle que peut jouer la technologie pour simplifier l’interaction entre l’homme et la machine. Pour une démonstration, c’est au Musée d’art moderne de New-York (MoMA) dans le cadre de l’exposition « Design and the Elastic Mind » qui a lieu du 24 février au 12 mai prochain…

5 commentaires pour “Wizkid, Entre robot et ordinateur, une nouvelle interaction homme machine”

  1. Clement dit :

    Sympa comme concept…
    Mais l’autre grande force de Wizkid et son autonomie… Au fur et à mesure des expériences avec les utilisateurs, il acquiert des connaissances lui permettant de « deviner » les attentes des utilisateurs…

    Merci du post Freddy!

    ^^

  2. Valentin dit :

    J’aime carrément ce concept, et il répond à la sempiternelle problématique du ‘ comment se passer du trop vieux couple souris/clavier ‘ j’aime beaucoup. Aprés je me questionne sur la réalité physique du projet, je suis en train de plancher dessus en ce moment avec les protos flash intégrant la webcam. Le seul truc c’est que je n’arrive pas gérer la profondeur de champ et je me demande si ce problème avait été pensé lors de la réalisation du projet :)
    nice work anyway.

  3. Clement dit :

    @Valentin

    Je sais pas ce que tu appelles « profondeur de champ », mais ce que je peux te dire ce que le robot peut faire la différence entre un visage proche ou éloigné, en fonction de la taille en fait.

  4. USE DESIGN blog » Blog Archive » Wizkid l’ordinateur robot devient Ozwe dit :

    [...] “Design and the Elastic Mind” et dont je vous avais déja parler dans un précedent billet, grandit peu à peu. Présent durant l’exposition RobotCité 2008 à la Cité des Sciences et [...]

  5. agat dit :

    Bof! secouer la main à chaque fois c’est chiant! Ca donne l’impression de faire coucou 15 fois de suite… Désolée je suis difficile ;-) mais là noooon
    Merci de nous faire voir!