Archive pour juillet 2009

Video Notes from the Field

Vendredi 31 juillet 2009

The MFA Interaction Design has published a short video series broadcasting advice from well-known designers. C’est par ici.




Do I really want my phone to be smart?

Jeudi 30 juillet 2009

My mobile phone (a compact, nicely designed, easy to handle Nokia) makes really shitty photos. It makes excellent phone calls, though, which I cannot say of my photo camera.
Our phones have been getting smarter and smarter in these past years. Taking pictures and videos, surfing the net, recording our friend’s addresses and our appointments, synchronizing our real lives with our lives on Twitter, Facebook etc., our phones are rapidly becoming all-in-one devices. In an earlier post The future of mobile phones? It’s South Korea I have written about the mobile phones becoming an almost exclusive mean of payment for various transactions. This is simple, user-friendly and it seems people would be more likely to forget their wallet at home than their mobile phone.
And what happens when a device is involved in (online) financial transactions? Right. Somebody tries to hack into it and steal your data.
This article describes a somewhat frightening scenario of a potential iPhone botnet. Our PC’s have been a target for a long time already and now it is the turn of our mobile phones.

Une nouvelle approche pour les interfaces de gestion de projet

Lundi 27 juillet 2009

L’interface de Big Picture propose de manipuler les éléments classiques de gestion d’un projet (calendriers, tâches, équipe, etc.) avec une interface presque entièrement basée sur le glisser-déposer. Elle s’apparente aux modèles mentaux du mind-mapping, en permettant à chacun d’organiser les différents éléments dans l’espace. Elle permet en outre de hiérarchiser les éléments entre eux en les grossissant plus ou moins.


Ce type de représentation est souvent très appréciée des personnes créatives qui déroulent les projets par association d’idées plutôt que par déductions logiques dans les phases de création.




Augmented reality – but for whom?

Mercredi 15 juillet 2009

A Dutch startup Layar is introducing the « world’s first mobile augmented reality browser ». In this video you can see what this browser will do (for Android and HTC phones). Layar’s initiative is a product of collaboration between several partners, known as content providers, among them a real-estate firm, an insurance company and a bank. When you browse your augmented reality you are therefore informed on houses for sale and rent, ATM machines in the neighborhood (of the bank in question) and… well, insurance company offices. In Amsterdam, on an ordinary day, when cycling along a canal on your typically Dutch « grandma bicycle » one of the things you might want to know about the reality around you is indeed the closest place to have a health insurance.
This brings to mind the following question. If this is to be the future model for augmented reality, it will mean that the reality will not only be augmented by information on your surroundings but also by a very substantial amount of advertisement. Does this really make such a browser attractive?
This said, finding a place to live in the small and over-populated city of Amsterdam is a difficult task and an augmented reality browser allowing you to see the available property right along your daily cycling route might just be THE killer application.
Read more (in French): Réalité augmentée, le nouvel eldorado des smartphones, by Fred Cavazza

Réalité augmentée sur IPhone

Mardi 7 juillet 2009

Depuis quelques temps on pouvait voir fleurir des initiatives d’applications de réalité augmentée. Pour la plupart de simples « joujous » en Flash.


Mais voilà l’Iphone 3Gs, ses capteurs et sa caméra vidéo. Acrossair, une société anglaise démarre en trombe et se lance la première dans une application de réalité augmentée enfin utile…


« Sortir de l’ennuyeuse carte 2D du métro » pour proposer un guide du Tube Londonien « réel », telle est l’idée de l’équipe d’Acrossair. La démo vidéo sur YouTube semble y parvenir…





Mais ce que je trouve intéressant dans cette news, c’est que cette agence, plutôt que de créer un énième gadget, à pris le parti de faire une application utile et de démontrer que la réalité augmentée pouvait très concrètement nous apporter un bénéfice dans notre quotidien.


A tester bientôt donc, à condition d’avoir un Iphone 3Gs, d’être à Londres et qu’Apple très vite l’inscrive dans son AppStore…

Prise en compte des facteurs humains dans l’aéronautique.

Lundi 6 juillet 2009

J’ai eu la chance de participer il y a deux semaines, à la première session d’un nouveau stage de formation : Facteurs humains et ingénierie cognitive dans l’aéronautique organisé à l’ ISAE-SUPAERO.


Ce stage ouvert à tous (aucun pré-requis en sciences humaines ou en aéronautique) animé par Frédéric Dehais a été pour le moins été très enrichissant et instructif.


L’une des grandes réussites de ce stage réside dans l’équilibre trouvé entre théorie et pratique. En effet, plutôt que de décrire uniquement « oralement » l’activité et les niveaux stress connus par les pilotes, vous êtes progressivement immergés dans leur activité au travers de TP (sur simulateur PC, puis sur un véritable simulateur et enfin en pilotant vous-même un avion léger).





Bien que ces expériences ne constituent qu’un avant-goût, on prend rapidement conscience du nombre important d’informations à traiter par un pilote (parfois en quelques secondes quand il y a un problème).


Ce stage aborde un grand nombre de sujets autour de la conception d’IHM dans l’aéronautique (perception de l’environnement, charge de travail, ergonomie, stress, pression sociale et économique, etc.). Le contenu exhaustif du stage est consultable sur le site de l’eurosae (centre de formation continue) stage AED 003.


Je recommande vivement ce stage aux personnes dont l’activité touche à la conception d’IHM dans l’aéronautique ou les métiers où le niveau de sécurité est très élevé (transport, nucléaire, médical, etc.). Pour les autres, vous apprendrez beaucoup, mais cela sera plus difficilement applicable.


En tout cas, il faut saluer la qualité de l’équipe pédagogique et du contenu délivré.