Archive pour la catégorie ‘Interaction

Spokeo: new trend in internet privacy

Mardi 1 février 2011

Find a person on Spokeo (USA residents only for now) and you might immediately learn his/her age, relationship status, family situation and family members, how their house looks like and… how much it costs. For free. If you decide to pay, the website promises to let you know much more about this person: his virtual social life, income, hobbies, pictures and so on. With all our information being dispersed everywhere on the internet there comes inevitably a point that someone connects the pieces together and your profile comes alive, in all its detail.

You can see this as a threat to your privacy or you can find it a logical and in a couple of years probably perfectly acceptable development. What is slightly disturbing is that your profile is there by default. You can remove it, if you don’t want it to be seen. For now you can do it for free. The information is also said to be largely inaccurate. For now…

Zones d’activité sur iPhone et iPad

Mardi 18 janvier 2011

Peu de concepteurs d’interfaces semblent se préoccuper de la prise en main des smartphones ou tablettes tactiles.

Ainsi, nous avions abordé récemment l’inconvénient du poids de l’iPad, son impact en terme de prise en main et donc ses corolaires en terme de design d’interface.

Dan Saffer fait écho à cette problématique dans son article sur les zones d’activité. Il propose plusieurs schémas qui montrent les zones d’accès dites « facile » (easy) et « plus difficile » (reach) sur les iPhones et iPad.

Pour ces schémas, il présuppose que l’on saisit l’iphone à une main (droitier) et l’iPad à deux mains. Bien entendu, lorsque l’on prend l’iphone dans une main et que l’on utilise l’index de son autre main, le problème ne se pose pas.

Je trouve çà dommage d’être obligé d’utiliser son téléphone à deux mains.
Néanmoins lorsqu’on consulte leurs guidelines, on serait tenté de croire qu’Apple veut que l’on utilise leur produit à deux mains.

The feel-good interface

Jeudi 6 janvier 2011

After passing the security control at Schiphol Airport (Amsterdam), I stumbled upon this interesting device.

The figures in large font are the cumulative rating the airport visitors give the security procedure they just have been through. The rating is done with a delightfully simple touchscreen interface:

Caption reads « Please rate the speed at security »
This device left me wondering about its true function. Of course, the obvious one is to gather feedback from the travelers on how quick the security control is working. But in an already very optimized process and with the current amount of security regulations is there really so much to be improved? So what is the meaning behind this little console? I believe it is « relief ». After you have spent time in a long queue, has been told to remove all your belongings and shoes, forced to expose your luggage and probably hand-searched as well, this interface is like your own little personal revenge. So that you walk away satisfied.

UX Magazine Collection

Mardi 28 décembre 2010

Mark Vanderbeeken has made a nice collection of recent interesting articles in UX Magazine.

Getting more from analysis
By Jared Lewandowski & John Dilworth / December 16th 2010
Analysis is a key part of the design process that assures the right problems are accurately resolved. When integrated tightly into design processes and teams, analysis can improve understanding of the problems that project teams are challenged to solve. It can also bring clarity to the detailed and often complex requirements that solutions must meet.

Social seen: analyzing and visualizing data from social networks
By Hunter Whitney / December 15th 2010
Emerging social network analysis and visualization techniques can fundamentally change the way we see our relationships with others. These perspectives offer new ways for companies to operate more effectively, for marketers to delve deeper into consumers’ minds, for law enforcement to tracking criminal enterprises, and for individuals to help manage their online reputations.

Is multiscreen enough? Why ‘write once’ shouldn’t be the goal
By Kevin Suttle / December 13th 2010
Though the idea of “write once, deploy everywhere” is enticing to developers and project managers alike, should that be the goal? Granted, productivity is paramount and time is money, but simply resizing the same application to fit on multiple devices doesn’t necessarily ensure the best experience for users.

10 surefire ways to screw up your iPhone app
By Jeremy Olson / December 9th 2010
Ten common iPhone app design and usability mistakes that can shatter hopes of success on the App Store.

The coming zombie apocalypse: Small, cheap devices will disrupt our old-school UX assumptions
By Scott Jenson / December 8th 2010
Designers think of new technologies in terms of yesterday’s tasks, failing to clearly see the real potential of the new technologies.

> More

Commencez par concevoir l’application mobile !!!

Jeudi 2 décembre 2010

Depuis l’arrivée de l’iPhone, les préconisations des designers d’interaction telles que :


. « faites simple pour commencer »,

. « laissez le temps aux utilisateurs de s’approprier votre service »,

. « quelles sont les 3 fonctionnalités clés de votre application »,



… semblent trouver échos chez les concepteurs de services web.


En effet, le format mobile contraint les concepteurs à simplifier, à se concentrer sur l’essentiel. Il facilitent les négociations entre designers et chef de projet lorsqu’il est question de rajouter une fonctionnalité ou un bouton à chaque réunion. Quand on s’exprime dans 320 par 480 pixels, l’effet de foisonnement est immédiatement perceptible.


Cette petite révolution en marche nous amène à penser que finalement la solution consisterait à commencer par l’application mobile, plutôt que par l’application web.


On aurait ainsi :

  1. Avoir une idée,
  2. Concevoir l’application mobile, obtenir la validation des utilisateurs, et ainsi valider l’ADN du service,
  3. Concevoir l’application web sur la base de cet ADN.



Je me risquerais presque à dire plutôt que de réaliser un service web, puis son « compagnon » mobile, réalisons l’application mobile puis son compagnon web. Ce compagnon web serait alors plus riche, mais au moins l’essentiel / l’ADN serait indiscutable.


Sur l’exemple ci-dessous, on sent bien que l’ADN du service n’a jamais été extraite sur la version web, alors que sur la version mobile…





Bien entendu, cette approche tomberait forcément sous le coup d’exceptions, bien qu’à mon avis elles seraient finalement rares.


Luke Wroblewski partage cet avis et argumente cette approche dans cette présentation (PDF, audio, vidéo)




Yours faithfully

Jeudi 2 septembre 2010

How did the wealthy and educated of the past – say 18 or 19 century – usually begin their day? Just like we do: by reading their mail. After that they sat down to write the replies, which were lengthy, calligraphic, grammatically impeccable and of the finest style, so this activity often occupied a large part of the day. The most personal thing about these letters was, of course, the handwriting: perfected day after day, a skill that is rapidly being lost in our times as the communication is replaced by computerized text.
Now there is a service allowing you to retain some of that original, personal quality: Pilot Handwriting.

But it comes with a problem. When opening a handwritten letter that looks like the one in the video one would naturally expect it to be – well, impeccable and of the finest style. And we are not used to caring much about our style, grammar or punctuation nowadays.
By the way, do you know that in 18th century they sometimes used to write « cross-letters » to save money? Smaller letters were cheaper.
crossed letter

Tactile : Glossaire des différentes gestuelles existentes

Mardi 3 août 2010

TouchGestureGuide


Pour tout ceux qui travaillent dans le domaine du tactile, ou rencontrent quelques difficultés à comprendre et décrypter toutes les gestuelles déjà existentes (entre le pinch, le spread et le splay), Luke Wroblewski publit sur son site un guide particulièrement intéressant compilant un grand nombre d’interactions rencontrées sur les différents supports existants : Magic Mouse, iPhone, Android, Windows 7 Phone, Table surface, etc…


Outre ce pdf disponible ici, il site évoque notamment les recommendations sur la taille des zones actives selon les différentes guidelines (Apple, Microsoft, Nokia, etc…).

Design communautaire, le concept progresse…

Vendredi 30 juillet 2010

Il y a quelques temps, je vous faisais part de mes doutes sur l’efficacité du design communautaire. Or, il semble que le projet communautaire de Nokia avance bien quand on voit les sketches qui sont proposés.


sketch1_nok


sketch_2_nok


sketch3_nok


Vous pouvez voter.

Interface, poids et de la prise en main de l’iPad

Mardi 22 juin 2010

Depuis bientôt deux semaines que je teste l’iPad de manière quotidienne, deux constats s’imposent :

  • je n’utilise quasiment plus mon ordinateur personnel à la maison. Il ne représente plus que 10% de mon usage,
  • l’idée d’avoir « mutualisé » les systèmes d’exploitation et les interfaces de l’iPhone et l’iPad pose certains inconvénients pénibles en terme d’expérience utilisateur.

L’origine du problème vient d’une prise en compte insuffisante de la prise en main et du poids de l’iPad. En effet, celui-ci est trop lourd pour être porté à une main pendant plus de 5 minutes sans ressentir une gêne.


C’est pourquoi, on a tendance à :

  • le reposer sur quelque chose, en général son abdomen. Or, cela rend l’accès au bouton « Menu » peu pratique. Du coup, on bascule l’iPad en mode paysage, voire on lui met la tête en bas pour accéder au bouton en haut de l’appareil.
  • le saisir à deux mains. C’est ici qu’interviennent les problèmes de conception d’interfaces.



Par défaut les barres de navigation et d’actions sur l’iPhone et sur l’iPad se trouve en haut et en bas, ce qui nous oblige à constamment lâcher d’une main l’appareil pour y accéder. Pour certaines applications, ça ne pose pas réellement de problèmes, mais pour d’autres, ça devient pénibles. C’est notamment le cas des applications de lecteur de flux RSS.


J’en ai testé 5 ou 6 et je dois dire que j’étais très heureux de découvrir Reeder, qui a décidé de faire abstraction des guidelines d’Apple.


reederLs


L’application propose une barre d’actions latérale qui permet d’utiliser l’iPad à deux mains de manière confortable sans le lâcher. Ainsi, on utilise naturellement ses pouces.


reederPs


J’espère que les développeurs s’inspireront de cette initiative à l’avenir quand cela fait sens.


Il y a deux ans, nous avions réfléchi à un système de navigation optimisé pour un usage avec les deux pouces. Ce dernier prend tout son sens lorsque l’appareil devient plus lourd.


archoss


Le même genre de concept a d’ailleurs été employé pour l’interface de l’application Figaro pour l’iPad.


figaros

Minority Report interface is coming « soon ».

Mercredi 9 juin 2010




I really liked :

  • the « rapid » prototyping of the interface concepts they did. Great job!
  • the idea of dividing architectural spaces (light & shadow, etc.)
  • the Minority Report UI guidelines. How cool is that!!!
  • the partial film editing, by this I mean you can take one guy from the scene and add another one from another film. WOW.



Personally, I really do think that 3D navigation will reach their full potential when we will be able to have this kind of input.