Archive pour la catégorie ‘Interaction

Spotify vs iTunes : Spotify devient social, trop tard pour iTunes ?

Mardi 27 avril 2010

Depuis plus d’un an j’utilise Spotify. J’adore son interface simple et élégante. En outre, j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un service bien pensé de bout en bout où l’expérience utilisateur est particulièrement soignée. Le service a su évoluer progressivement sans jamais perturber les utilisateurs, ni modifier la promesse d’origine.


Seul petit reproche, le bouton « Nouvelle liste de lecture » situé sous les listes de lecture. Quand comme moi, on possède plus d’une vingtaine de listes, il disparaît et devient plus difficile d’accès quand on veut créer une nouvelle liste. Qui plus est certains personnes sont ennuyées du fait que les listes soient les seuls modes de filtres (pas de « par artiste », « par album », etc.)


Aujourd’hui Spotify sort une nouvelle version, qui correspond à ce que beaucoup attendent d’iTunes depuis longtemps. Il s’agit d’une version « sociale ». Certes tout cela n’a rien de nouveau, des services sont déjà positionnés sur ce créneau comme Lastfm (qui possède d’ailleurs un plugin iTunes), etc.


Néanmoins encore une fois, je pense que c’est le processus avec lequel les fonctionnalités sociales sont amenées et intégrées qui va faire la différence. A voir cette vidéo, on voit bien que l’évolution de l’expérience utilisateur a été mûrie tranquillement et intelligemment :

  1. on se concentre sur quelques fonctionnalités clés comme : le ranking des chansons de manière simplissime à la gmail et le partage de chanson par simple glisser-déposer sur une personne (la chanson attend ensuite sagement son auditeur dans une boîte de réception).
  2. on s’appuie sur une « petite » communauté déjà bien active à savoir Facebook.
  3. on attaque de front iTunes sur des problèmes d’expérience utilisateur (remontés par les utilisateurs depuis des années) comme la synchronisation de bibliothèque via Wifi.



A voir la nouvelle interface, les utilisateurs actuels devraient s’y retrouver en quelques secondes et pourront donc se concentrer sur les nouvelles fonctionnalités plutôt que de chercher les anciennes.





Enfin, puisque l’on peut maintenant lier sa propre bibliothèque de musique à Spotify, plus besoin d’iTunes pour écouter sa musique.

« Who took my iPad? It’s grandma again! »

Vendredi 23 avril 2010

Here are two interesting examples of how the newest technology can be used to improve the daily life for people in advanced age, when cognitive abilities decline and performing the most common tasks becomes increasingly difficult. Theo i2Home project aims at connecting everything in an elder’s person home to give this person easier control over his environment and take care of that person’s safety, health and well-being. It is useful for people of advanced age but also for people with disabilities. In one of the solutions we see a large TV screen with a simple remote control, installed in the kitchen – the place where many tasks are difficult for elderly and disabled people as they have to handle electronic appliances and not forget to switch off the stove. Another approach shown in the video is a stand-alone touchscreen console. I would be curious to know which solution the users actually prefer?
And here is an example of a 99-old lady who is again able to read books – her favorite pass-time – thanks to an iPad.
Next time you feel like making a joke about your grandmother and some new gadget, think twice. It might be just what your grandmother needs!

iPad eBook

iPad eBook

Retour d’expérience sur la conception d’applications pour l’iPad

Lundi 19 avril 2010

Les designers d’interaction de informationarchitects.jp nous livrent leur expérience de la conception d’applications pour l’iPad. Leur analyse à ce sujet est très intéressante à plus d’un titre, car :

  • elle évalue le différentiel entre la conception avant la sortie de l’iPad et après. En effet, la conception d’interface dans les cas où on ne dispose pas du support final est toujours problématique (résolution, taille de police, contraste , etc.)
  • elle pose la question de l’intérêt des métaphores et de leur pertinence. Jusqu’au faut-il aller ? Quels sont les inconvénients et les avantages d’une telle approche ? A ce sujet, je vous conseille aussi les articles de Marco #1 et #2.



print-out-ipad


Le seul point avec lequel je ne sois pas trop d’accord c’est l’idée qu’il est « plus facile de scroller que de swipper ». En fait cela dépend du contexte.


En effet, le scrolling est toujours une action plutôt imprécise, au cours de laquelle on oblige l’utilisateur à se re-positionner pour lire la suite du contenu. Parfois, l’utilisateur va trop loin, parfois pas assez. Bref, l’action d’avoir à découper soi-même un ensemble de contenu est parfois laborieuse.


A contrario, l’action de « swipper » permet à l’utilisateur de passer d’un bloc de contenu à un autre, de la même façon qu’on tourne les pages d’un livre. Les blocs de contenu de contenus peuvent alors être découpés de manière efficace. Même si l’utilisateur « swippait » de manière imprécise, il se retrouverait quand même bien positionné. Bien entendu, cela prévaut surtout dans le cas de contenus très longs, où un utilisateur a un nombre important de repositionnement à réaliser.

Through the iPad glass and what Alice found there

Mercredi 14 avril 2010

Here is a very interesting development that can bring exciting changes to how we read – or should I say « use »? – books. This semi-interactive iPad version of Alice’s Adventures in Wonderland shows how the book can be « experienced » rather than only read, by combining touchscreen technology, animation and a story, becoming altogether something else than « just a book ». This opens new possibilities, not only for children books, but so many other kinds of books: think of academical literature, travel guides, cook books and so on. This particular version looks well-done and very much in the spirit of the original, Lewis Caroll’s Alice rather than its pale Disney clones. It is curious to see that in this e-book the makers used the first printed illustrations of Alice by John Tenniel that appeared in the book’s first edition in 1865. It is also interesting to see that not only touch is involved in making the book interactive, but all the physical possibilities of an iPad, such as shaking, turning, rotating and so on. (This video demonstration is somewhat of a roller coaster ride.)

Alice was my favorite book when I was growing up and I must have read it at least fifteen times. As as story it is extremely language-driven, full of wordplay and word-nonsense. That makes me wonder if the much more visual experience of the book will affect the reader differently than it affected me, who had just the text and my own imagination going wild.

Design communautaire, bonne idée ou pas…

Jeudi 25 mars 2010

Nokia a lancé il y a deux semaines une initiative intéressante, celle de proposer à la communauté web de concevoir son téléphone portable « idéal ».


L’idée du design commuanutaire n’est pas nouvelle, on la voit fleurir un peu partout sous forme de projets web. Néanmoins, c’est à ma connaissance la première fois qu’elle est lancée à cette échelle et par une entreprise de cette envergure.


La page web qui anime le projet est plutôt bien faite, avec un énoncé de mission, un agenda et des modalités d’expression simples.


nokia_designByCommunity


La raison pour laquelle cette initiative me semble intéressante, c’est que j’ai des doutes sur les chances de succès d’une telle mission et ce pour plusieurs raisons :

  • Le concept de l’agora où tout le monde peut exprimer son avis « personnel » sur un design risque de buter sur la capacité à faire converger tous les avis.
  • La notion d’ « avis personnel » est elle-même problèmatique, car les gens ne savent pas toujours ce qu’ils veulent, parfois ils ne savent pas l’exprimer, parfois les designers ne savent pas écouter, parfois l’observation (et la prise de recul) montre que l’expression de leurs besoins est déconnectée de leurs réels besoins, etc.
  • Parfois le succès d’un produit est plutôt lié à l’intuition d’une personne/équipe qui fait table raze du passé ou repart de la feuille blanche. Or cela constitue une posture d’esprit difficile à adopter.
  • Enfin, les gens ont la plupart du temps besoin de « voir/toucher/sentir/etc. » pour se projeter et prendre des décisions. Aussi un scketch, un zoning d’interface ou une arborescence ne sont pas toujours « parlant ». C’est un peu la même dynamique pour un architecte qui peut imaginer facilement les volumes du pièce à partir d’un simple plan.
  • Ce type de conception va de fait entraîner une logique de compromis où on essaie de faire plaisir à tout à le monde. Cependant, il est impossible de faire l’unanimité et bien souvent on abouti à un produit mou, qui n’enthousiasme au final personne.



Bref, c’est en tout cas un projet à l’objectif plus que louable, dont l’issu sera riche en enseignement.

Joshua Brewer et Joshua Porter nous parlent d’expérience utilisateur pendant 52 semaines

Jeudi 11 mars 2010

Ils se sont tous deux dernièrement focalisés sur les aspects Web sociaux. Il partagent sur 52 weeks of UX leurs approches et connaissances de l’expérience utilisateur.


Le format du site, à savoir un texte court par semaine chacun, m’a beaucoup séduit car permet de suivre le site sans avoir l’impression d’être submergé par des dizaines de publications quotidiennes.


Si comme moi, vous prenez le train en route, nous en sommes à la semaine 8, il est donc possible de reprendre depuis le début.


52UX

The news is what we are talking about

Lundi 1 mars 2010

Only some years ago the news was what the newspaper and television printed and broadcasted. It still is, in a sense, but much less the news that you actually get to know. Nowadays, the real news is what your connections in social networks are talking about.
I do not use Twitter, but I am still, since the day it appeared, fascinated by the concept of the real-time « stream of collective consciousness », so to say. The website Trendsmap shows what the world is twittering about, and how much – in other words, what’s news today. When I watch the tag map I get a strange sensation of looking at something at once totally futile and extremely meaningful, because it represents the present moment in the minds of so many. trendsmap

Enorme coup de coeur !

Mardi 23 février 2010

WOW, ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un vrai coup de coeur pour un site. C’est clean, beau, simple et avec une navigation plutôt smart. J’adore.


http://fresh01.co.za/


fresh2

Nouveau concept d’interface pour les bornes SNCF ?

Jeudi 21 janvier 2010

Voici la réponse formulée par l’agence sqli au concours MultiTouch SNCF. Le concept est intéressant. Nommé « Révolution », il repose sur un empilage de cercles concentriques qui permettent de structurer l’ensemble. Quelques petites choses me paraissent tout de même déroutante, comme le process de complétion, qui commence par la ville de départ à gauche, puis la ville d’arrivée tout à droite. Le reste s’intercale alors au milieu. Si l’agence le justifie notamment par l’utilisation de toute la largeur de l’écran et la possibilité d’utiliser les deux mains, je doute que l’utilisateur puisse faire preuve de cette agilité. La taille de certain élément me semble également petite. A voir en vrai… Le concept n’en reste pas moins très séduisant, et j’ai hâte de pouvoir essayer cela :-) Il semblerait que des protos soient installés en gare de Lyon Perrache. Si quelqu’un peut nous le confirmer…


SQLI – SNCF Revolution from Thibault Imbert on Vimeo.

Presse numérique et tablette tactile : deuxième !

Lundi 4 janvier 2010

Voici un nouveau concept de consommation de presse numérique sur tablette tactile. Le sujet semble être à la mode, c’est sans doute dû aux rumeurs autour d’une tablette Apple (iTable ou iSlate).


La vidéo prend le temps d’expliquer le pourquoi des choix en terme d’interface d’utilisateur. Ils sont fondés sur les observations des concepteurs et sont assumés. Démarche que j’affectionne en général, car les concepteurs sans réel parti-pris d’interface proposent malheureusement souvent des interfaces « molles ».


Mag+ from Bonnier on Vimeo.