Articles taggés avec ‘design communautaire

Design communautaire, le concept progresse…

Vendredi 30 juillet 2010

Il y a quelques temps, je vous faisais part de mes doutes sur l’efficacité du design communautaire. Or, il semble que le projet communautaire de Nokia avance bien quand on voit les sketches qui sont proposés.


sketch1_nok


sketch_2_nok


sketch3_nok


Vous pouvez voter.

Design communautaire, bonne idée ou pas…

Jeudi 25 mars 2010

Nokia a lancé il y a deux semaines une initiative intéressante, celle de proposer à la communauté web de concevoir son téléphone portable « idéal ».


L’idée du design commuanutaire n’est pas nouvelle, on la voit fleurir un peu partout sous forme de projets web. Néanmoins, c’est à ma connaissance la première fois qu’elle est lancée à cette échelle et par une entreprise de cette envergure.


La page web qui anime le projet est plutôt bien faite, avec un énoncé de mission, un agenda et des modalités d’expression simples.


nokia_designByCommunity


La raison pour laquelle cette initiative me semble intéressante, c’est que j’ai des doutes sur les chances de succès d’une telle mission et ce pour plusieurs raisons :

  • Le concept de l’agora où tout le monde peut exprimer son avis « personnel » sur un design risque de buter sur la capacité à faire converger tous les avis.
  • La notion d’ « avis personnel » est elle-même problèmatique, car les gens ne savent pas toujours ce qu’ils veulent, parfois ils ne savent pas l’exprimer, parfois les designers ne savent pas écouter, parfois l’observation (et la prise de recul) montre que l’expression de leurs besoins est déconnectée de leurs réels besoins, etc.
  • Parfois le succès d’un produit est plutôt lié à l’intuition d’une personne/équipe qui fait table raze du passé ou repart de la feuille blanche. Or cela constitue une posture d’esprit difficile à adopter.
  • Enfin, les gens ont la plupart du temps besoin de « voir/toucher/sentir/etc. » pour se projeter et prendre des décisions. Aussi un scketch, un zoning d’interface ou une arborescence ne sont pas toujours « parlant ». C’est un peu la même dynamique pour un architecte qui peut imaginer facilement les volumes du pièce à partir d’un simple plan.
  • Ce type de conception va de fait entraîner une logique de compromis où on essaie de faire plaisir à tout à le monde. Cependant, il est impossible de faire l’unanimité et bien souvent on abouti à un produit mou, qui n’enthousiasme au final personne.



Bref, c’est en tout cas un projet à l’objectif plus que louable, dont l’issu sera riche en enseignement.